Naviguez vers...

Grégory Mureau : 2 e du boudin national

La Nouvelle République parle de la charcuterie Mureau, pour lire l’article : cliquez ici !

Grégory Mureau : 2 e du boudin national

La célébrissime confrérie des chevaliers des Goûte-boudins de Mortagne-au-Perche a testé le boudin noir de la charcuterie Mureau. Et, apparemment, le goût a séduit les jurés de ce concours international : parmi près de 600 compétiteurs dans deux catégories (traditionnel ou créatif) le boudin de Grégory Mureau s’est hissé à la seconde place du podium.
Une deuxième place nationale et donc une médaille d’argent dans l’Orne, voilà de quoi satisfaire le jeune artisan qui constitue avec sa mère, Danièle, et les cinq employés une équipe soudée. Présente sur les marchés de Thouars et de Bressuire, l’entreprise écoule chaque semaine 1.000 boudins artisanaux.
A 32 ans, Grégory Mureau honore ainsi la mémoire de son père, Jean-Yves qui avait implanté le commerce rue Rabelais il y a vingt-deux ans. Le fils y a repris la succession paternelle, la recette du boudin… et celle du succès.
texte à mettre sous la photo « Grégory Mureau participe à des concours par goût de la compétition. Le prix de Mortagne l’a récompensé. »


Grégory Mureau participe à des concours par goût de la compétition. Le prix de Mortagne l’a récompensé.